Jour 10 : Indriya2x0, la e-girl sexy de tes rêves
Calendrier de l'Avent, Dream Team

Jour 10 : Indriya2x0, la e-girl sexy de tes rêves

Salut toi qui passe par cette 10ème de notre culendrier. Moi c’est Indriya et aujourd’hui tu vas rentrer un peu plus dans l’univers des e-girls, poupées gameuses ou cam girl ? Comme à chaque case de ce Culendrier de l’avent, il y a 3 abonnements à mon OF à gagner, je vous explique tout à la fin de cet article 😘

Petite poupée au pays des licornes

Je fais partie de cette merveilleuse communauté de camgirl ET streameuse Twitch depuis un peu plus de deux ans maintenant. Mon nom, Indriya, vient d’ailleurs du gaming.

Je cherchais un pseudo pour ma moniale dans WOW (World of Warcraft pour les quelques un qui seraient restés dans le passé), je voulais un truc role-play. Le nom est tiré du sanskrit et désigne tant les facultés physiques que mentales, tout ce que j’ai à coeur d’incarner ! Le côté elfique presque mystique du nom fait de moi un personnage encore plus fantasmé et rêvé…

Un peu comme un personnage de jeu vidéo, j’ai évolué dans le métier par niveau. Aide-soignante à la base, j’ai commencé à vendre mes dessous sur Vends ta culotte. Le monde de la cam m’est apparu au fur et à mesure que mes acheteurs, trop émoustillés par mes petites culottes, me demandaient des shows privés.

Indriya-e-girl-sexy
Crédit photo : Indriya

C’est ainsi que je suis rapidement devenue une e-girl qui fait fantasmer la toile. Pourquoi ? Parce qu’en plus de mes skills de camgirl acidulée, je suis une gameuse aguerrie. Je passe d’un dirty talk (j’adore ça) carrément hot en show privé à une partie d’Animal Crossing carrément cute en un battement de cil.

Véritable femme-enfant entourée de peluches mignonnes et colorées, je me retrouve aussi bien dans ces deux univers virtuels, ludiques et amusants qui ont beaucoup de similitudes si on y regarde de plus près.

Mes viewers adorent me retrouver en train de streamer plus de 70 jeux différents sur Twitch et quelques heures plus tard complètement nue pour réaliser leur fantasme les plus fous…

La E-girl, entre fantasme & féminisme

Le terme e-girl (electronic girl) n’a pas toujours eu la qualification méga cute et sexy que l’on peut lui prêter aujourd’hui ! À la base la formule était même des plus péjoratifs, puisqu’il s’agissait du terme employé par les gameurs (on va pas se le cacher, souvent masculins) pour désigner des femmes fan des jeux destinés aux hommes (jaloux ?).

C’était LE terme pour désigner des filles qui chercheraient éperdument l’attention des gamers (comme si une meuf ne pouvait pas aimer les jeux vidéo !) dans un but racoleur et à des fins stratégiques : celles d’utiliser leur charme dans des vidéos en ligne pour totaliser le nombre de vue le plus élevé possible. Misogynie bonjour. 

Indriya-e-girl-sexy

Qu’à cela ne tienne ! Les e-girls savent aussi bien jouer que se battre, elles se réapproprient ainsi la terminologie comme un pied de nez bien mérité et deviennent de par cet acte revendicatif plutôt féministe un phénomène de mode rapidement contagieux de la culture virtuelle.

La e-girl est tout droit sortie d’un anim japonais des années 90, c’est d’ailleurs ce qui définit au mieux l’esthétique de ces poupées fantasques et absolument cute arborant des cheveux couleur arc en ciel, joues fardées et petits coeurs sous les yeux. C’est une tumblr girl nouvelle génération qui oscille également dans des styles plus goth ou emo, alliant piercing et tatouages pastels à leur style kawaii (j’ai une petite glace tatouée sur le bras).

Entre gaming et caming il n’y a qu’un pas

On retrouve beaucoup de filles au style édulcoré, entourées de leurs peluches multicolores alliant activité de gaming sur Twitch et show privé sur Only Fans et ce n’est pas étonnant. Ces milieux se recoupent à la perfection et l’univers de la e-girl émerge aussi bien de la culture du gaming que celle plus fantasmée du manga érotisé.

On voit de plus en plus d’échanges entre les services de streaming tous confondus, du hard au monde du gaming. Et par conséquence il devient très courant de retrouver ta camgirl préférée (moi 🤩) en live sur Twitch et en train de faire joujou avec son sextoy préféré dans la même journée.

Indriya-e-girl-sexy

On retrouve beaucoup de similitudes à commencer par les communautés qui sont assez inhérentes à ces plateformes. Et c’est bien ces communautés qui nous font apprécier ces deux univers pourtant très différents sur le fond. On retrouve beaucoup d’échange, de bienveillance et de convivialité autant dans le jeu que dans le cul. La forme est également très comparable puisque les viewers des deux mondes peuvent soutenir financièrement la personne qu’ils suivent. Un plaisir partagé en somme.

Maintenant vous en êtes convaincus, les camgirls qui défoncent tout à WOW sont résolument le new cool d’Internet 😉


Tentez de gagner 3 abonnements à mon Onlyfans ! À l’ouverture de la prochaine case de demain, les gagnant·e·s seront informé·e·s en messages privés 😉

  • 1 à gagner sur mon Twitter parmi les Fav et les RT de mon tweet à propos de cet article 
  • 1 à gagner de la même manière sur le twitter de JePose
  • 1 à gagner parmi les commentaires sur la publication Instagram de JePose

Suivez-nous :

Dream-Team Je Pose

Gagnez un calendrier de 24 sextoys

Pour le lancement de notre Calendrier du Cul, on offre DEUX calendriers Amorelie : inscrivez-vous avant le 1er décembre pour essayer d'être celui ou celle qui le recevra ! Ça vous permettra aussi de ne ratez aucune publication de vos camgirls préférées 🍑

calendrier-avent-cam-girl_amorelie