Jour 15 : Matoushka te plonge dans l’univers des Suicide Girls
Calendrier de l'Avent

Jour 15 : Matoushka te plonge dans l’univers des Suicide Girls

Bienvenu-e chèr-e habitué-e (et nouvelles têtes) pour cette 15ème case de notre calendrier de l’avent version cul et 100% gourmand, même sans chocolat ! Aujourd’hui la très belle Matoushka va vous en dire un peu plus sur l’univers décalé des Suicide Girls, ces modèles érotiques très particuliers…

Évidement, qui dit Culiendrier dit cadeau dans notre ho(te) : aujourd’hui, 6 abonnements à mon OnlyFans ! Explications pour les gagner en fin d’article 😉

Matoushka : cam-girl, skate girl ET Suicide Girl !

Je suis une modèle photo bisexuelle toute tatouée qui adore explorer sa sexualité et ses fantasmes sur Internet. Dans la vie, j’aime les plaisirs simples tels que prendre soin de mes plantes, prendre des cafés en ville, me balader en forêt, jouer aux jeux vidéo et faire du yoga.

Mon aventure dans l’érotisme commence il y a 5 ans avec Suicide Girls et s’étend aujourd’hui à des plateformes privées comme OnlyFans et des lives publics réguliers sur Chaturbate. J’aime aussi streamer du contenu plus casual (jeux vidéos, yoga et débats) sur Twitch.

Ce que j’aime le plus dans cette expérience, c’est cette interaction toute particulière que je développe avec mes abonnés et mes viewers, la créativité dont je fait preuve quotidiennement (j’adore réaliser des vidéos sur demande) & la bonne humeur que j’aime partager dans mon travail.

Rejoignez moi sur mon OnlyFans ou passez me dire bonsoir sur Chaturbate pour découvrir mon univers et, sans doute tomber sous mon charme! J’ai hâte de réaliser tous tes fantasmes 😉

Suicide Girls, le site érotique de mannequins alternatifs

Comme je vous le disais plus haut, j’ai commencé mon entrée sur la scène de l’érotisme en 2016 en intégrant la communauté Suicide Girls. Ça m’a permis de découvrir tout un monde autour de la photo de charme et de révéler mon attrait pour la sensualité, le nu et a fait de moi la cam-girl que je suis aujourd’hui.

Intrigué-e, tu te demandes surement un peu suspicieux-se qu’est ce qu’il peut bien se cacher derrière ce nom étrange qui n’invite pas vraiment au plaisir des yeux au premier abord ? Pas de panique, je vais tout t’expliquer.

Suicide Girls ou SG pour les intimes, c’est un site crée en 2001, c’est aussi une marque et une entreprise. Il a été créé pour rassembler une communauté de personnes revendiquant haut et fort leur différence physique, leur singularité en prenant le contre pied des photos de charmes traditionnelles qu’on pouvait voir dans Playboy par exemple.

QU’EST-CE QUI DÉFINIT L’ESTHÉTIQUE SUICIDE GIRLS ?

Matoushka-suicide-girls

À la base le site a été créé par des ami(e)s pour réunir ces filles qui étaient en marge d’un esthétisme lisse et conventionnel, qui ne suivaient pas la mouvance générale. La culture underground y est très présente et je suis sure que vous vous demandez pourquoi ce nom, Suicide Girl ? Hé bien il semble désigner une attitude de « suicide social » par le simple non respect de toutes les conventions.

C’était à la base une sorte de manifeste féministe qui appelait ces jeunes femmes peu normées le droit de revendiquer leur corps, d’être belle, militante, d’apporter en quelque sorte une vision positive de la sexualité.

Le site a rapidement connu une très grande notoriété, reliant à sa cause des milliers de SG au style détonnant, des pin up féministes 2.0 affublées de tatouages et piercing, les cheveux arc en ciel.

Un nouveau phénomène était né et avec lui une nouvelle iconographie, des nouveaux fantasmes et idéaux. Des geeks magnifiques, des nerds coquines, des cosplayers captivantes ou encore des poupées gothiques piercées et tatouées… La girl next door non-conformiste s’invite chez toi en lingerie fine ou pour un strip super chaud.

Comment devient-on une SG ?

Dans l’absolu tout le monde peut l’être : il suffit de candidater sur le site en envoyant quelques photos de soi plus ou moins dénudées. Vous êtes généralement acceptées. C’est la première étape : vous voici « Hopeful« . Qu’est ce que ça veut dire Matoushka ? Ça signifie que l’on devient aspirante SG, qu’on prétend au titre, à la distinction d’être modèle officielle Suicide Girls et d’obtenir le statut final de « Pink« .

Pour devenir Pink SG il faut proposer un set de photos (prises par un·e photographe, pro c’est encore mieux) de 40 à 60 de clichés qui doit se finir en strip complet.

De quoi développer l’imaginaire, d’inventer des histoires, des personnages, un beau décor…etc. Si l’un de nos set est ensuite promu « set of the day », c’est-à-dire qu’il est choisi par le staff et les autres membres du site. Et il apparaît alors en page d’accueil : vous voilà une real SG.

Il n’y a de rémunération que si ton set est promu « set of the day ». Il y a même un guide pour les modèles et les photographes, un forum où les membres et les SG toutes confondues peuvent échanger, bref, c’est une véritable communauté !

Alors si tu ne connais pas déjà je t’invite à visiter ma page SG pour te faire un avis, et prendre beaucoup de plaisir je suis sure 😉


Tentez de gagner l’un de mes 6 abonnements OnlyFans mis en jeu aujourd’hui ! À l’ouverture de la prochaine case de demain, les gagnant·e·s seront informé·e·s en messages privés 😉

Suivez-nous :

Dream-Team Je Pose

Gagnez un calendrier de 24 sextoys

Pour le lancement de notre Calendrier du Cul, on offre DEUX calendriers Amorelie : inscrivez-vous avant le 1er décembre pour essayer d'être celui ou celle qui le recevra ! Ça vous permettra aussi de ne ratez aucune publication de vos camgirls préférées 🍑

calendrier-avent-cam-girl_amorelie