Jour 6 : trempé·e de plaisir avec MidnaSG, à la découverte du squirt !
Calendrier de l'Avent, On a testé pour vous

Jour 6 : trempé·e de plaisir avec MidnaSG, à la découverte du squirt !

Salut, c’est MidnaSG. En ce beau dimanche je suis ravie de te faire découvrir les joies de l’éjaculation féminine (communément appelé squirt) et je compte bien te faire ressortir de là plus mouillé(e) que jamais 😉

Comme à chaque case de ce Calendrier de l’avent, il y a 6 abonnements à mon OF à gagner, je vous explique tout à la fin de cet article 😘

Qui es-tu Midna SG ?

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore je suis une jeune femme bisexuelle pleine de vie, d’envie et d’imagination ! CamGirl faisant partie de l’aventure Suicide Girl, j’ai énormément d’énergie à revendre et je compte bien vous en faire profiter.

Je change régulièrement de couleur de cheveux, je suis tatouée et j’adore plus que tout la lingerie fine. Un combo explosif qui je l’espère ne pourra que vous séduire !

Ma première expérience avec le squirt, j’avais rien compris à ma vie, c’était avec une ex. Puis j’ai continué ma vie, et la fois où c’est revenu c’était à l’hôpital avec le Womanizer ! J’en ai foutu partout. Puis je me suis « entraînée »… Être une machine à squirt ne se fait pas en un jour ! Et je te dévoile mes conseils pour y arriver 😉

Mais Midna, qu’est ce que le squirt ?

On pourrait résumer ça à une expulsion plus ou moins intense provenant de la vessie ! La plupart des femmes éjaculent sans s’en rendre compte parce que l’émission de liquide est très faible. Toutefois, chez d’autres, le liquide est vraiment abondant. On les appelle les «femmes fontaines», c’est presque une légende urbaine !

Ce n’est pas une éjaculation féminine à proprement dit car ce liquide contient principalement de l’urée, de la créatinine et de l’acide urique qui sont émis par de petites glandes nommées Skene : ce liquide fontaine est donc identique à l’urine.

Et là je te vois venir, la lecture du mot urine te fait soudainement débander ! Laisse moi donc finir… Cette urine n’en est pas vraiment une puisque le liquide est de couleur claire, parfaitement incolore et inodore car fraichement produit. Rassuré(e) ? Quand on vous disait que le corps de la femme est un véritable mystère !

Sommes-nous toutes des Queens of Squirt ?

Oui…et non.

Physiologiquement, tous les vagins peuvent émettre ce fluide ! La question est plutôt : quelle femme aura suffisamment de lâcher prise pour aller jusqu’au bout de cette expérience à la fois jouissive et surprenante ?

Sexuellement nous avons une multitudes de clés à utiliser pour se faire plaisir. Le squirt est une serrure, la confiance en soi est la clé. Il suffit de « trouver » un bon sourcier, à commencer par toi ou un·e amant·e sachant stimuler cette zone particulière du vagin, c’est un peu de la magie !

On pourrait citer plusieurs exemples de femmes ayant eu l’occasion de se rapprocher du squirt ou même de le contrôler (oui oui comme un super pouvoir) :

  • Celles qui se retiennent quand elles sentent monter cette « envie de faire pipi » lorsque leur vessie se remplit de ce liquide (par peur j’imagine).
  • Celles pour qui le squirt est directement lié à l’orgasme et qui ne le retiennent pas mais ne savent pas comment cela arrive « techniquement ».
  • Celles qui ont trouvé la super clé et réussissent à le contrôler tout le temps. C’est à dire le provoquer, le retenir, gérer son intensité…

Mes alliés pour aller nager dans les eaux troubles de l’éjaculation féminine 💦

Moi et mon petit minou avons trouvé la clef du squirt sacré. Avec un peu d’entraînement on peux vite prendre la main ! (vous m’avez comprise). Les femmes peuvent éjaculer avec la stimulation vaginale au niveau du point G, mais également par la stimulation du clitoris seule.

J’aurais un jouet à recommander : le Womanizer. C’est un petit « aspiclito » comme on dit dans le milieu des jouets sexuels. En effet il aspire et envoie des ondes pulsées directement sur le gland externe du clitoris. Quasiment sans contact, différents niveaux de sensations, il faudra vraiment beaucoup de confiance pour aller au delà de cette sensation à la limite de la « douleur » comme j’ai pu l’entendre de nombreuses fois par des amies qui ont fini par franchir le cap, pour leurs plus beaux orgasmes.

Pour une une stimulation interne du point G optez pour un œuf vibrant comme le Lush de Lovense par exemple ou tout autre vibromasseur adapté dans la stimulation externe et interne du clitoris.

Et bien évidemment : Nos petits doigts magiques. On pourrait penser qu’il faut y aller vigoureusement. C’est faux ! De simples caresses sur le gland externe peuvent très facilement faire monter ce liquide qui peut être accompagné d’un orgasme (mais pas toujours).

J’espère que toi aussi tu trouveras la clef pour tremper tes draps de plaisir, en tous cas je suis ravie d’avoir pu y contribuer un petit peu 😉


Pour tenter de gagner 6 abonnements à mon OnlyFans ! À l’ouverture de la prochaine case de demain, les gagnant·e·s seront informé·e·s en messages privés 😉

Suivez-nous :

Dream-Team Je Pose

Gagnez un calendrier de 24 sextoys

Pour le lancement de notre Calendrier du Cul, on offre DEUX calendriers Amorelie : inscrivez-vous avant le 1er décembre pour essayer d'être celui ou celle qui le recevra ! Ça vous permettra aussi de ne ratez aucune publication de vos camgirls préférées 🍑

calendrier-avent-cam-girl_amorelie